Qu’a-t-on à reprocher à la LDH ?

Rapport 5 – CM du 11 avril 2022

Adhésion de la médiathèque au nom de la ville de Mâcon à l’association des professionnels du cinéma et de l’audiovisuel de Bourgogne Franche Comté

Monsieur le Maire cher collègue,

Mâcon Citoyens est favorable à cette  adhésion mais s’interroge sur votre décision  de refuser  sans concertation a la LDH d’organiser dans l’auditorium de la médiathèque des conférences-débats  depuis quelques mois.

Les mâconnais veulent des espaces communs entretenus qui favorisent le vivre ensemble partout et tout le temps.

Conseil Municipal du 07-03-2022

Rapport 18 – Adhésion à l’association des Villes pour la Propreté Urbaine

L’intérêt que vous portez à la propreté est un intérêt partagé par le groupe Mâcon Citoyens. Nous savons que c’est un sujet difficile.

Mais c’est un service partagé avec l’agglo. Le groupe Mâcon Citoyens pense qu’il faut davantage associer les habitants. Il existe d’ailleurs un numéro vert fort pertinent et efficace grâce aux services municipaux.

Il suffit de demander aux mâconnais les points problématiques récurrents. Ils les connaissent car ils les subissent. Ce matin, 4 sacs poubelles rue Rambuteau. Vous pointez du doigt le comportement indélicat de certains habitants, vous avez surement raison mais que penser de l’affichage sauvage mis en place par certaines structures ? Je pense ici au Spot. Le groupe Mâcon Citoyens a une proposition : mettre à disposition des structures culturelles des panneaux dédiés comme c’est le cas pour la Scène Nationale.

Les mâconnais ne veulent pas des trophées pour faire plaisir aux touristes, ils veulent des espaces communs entretenus qui favorisent le vivre ensemble partout et tout le temps.

Nous serons vigilants sur les zones que vous choisirez d’observer. En aucun cas il ne faudra cibler les zones touristiques car il ne s’agirait pas d’oublier les quartiers populaires périphériques.

Quelle destination comptez-vous donner au vieux Saint-Vincent ?

Conseil Municipal du 07-03-2022

Rapport 8 diagnostic d’archéologie préventive sur le site du vieux Saint-Vincent

Les citoyens soucieux du patrimoine mâconnais ne peuvent que se satisfaire d’un projet de restauration et de valorisation. Pouvez nous donner des détails plus précis sur ce projet concernant un lieu emblématique de notre ville fermé au public notamment pour des raisons de sécurité. Quelle destination comptez-vous donner à cet édifice ?

Quel devenir pour l’ancien cinéma des cordeliers ?

Conseil Municipal du 07-03-2022

Rapport 6 signature d’une convention avec la société PASS Culture devenir des cordeliers

Je profite de ce rapport que Mâcon Citoyens soutient totalement pour vous interpeller sur le devenir de l’ancien cinéma les cordeliers. Il semblerait que vous vouliez en faire un lieu d’accueil pour les professionnels. Pourquoi ne pas favoriser la création d’une association de gestion du site et favoriser la pratique culturelle du plus grand nombre, non pas en tant que spectateur mais en tant qu’acteur pleinement engagé dans la création et la diffusion.

Les citoyens soucieux du patrimoine mâconnais ne peuvent que se satisfaire d’un projet de restauration et de valorisation. Pouvez nous donner des détails plus précis sur ce projet concernant un lieu emblématique de notre ville fermé au public notamment pour des raisons de sécurité. Quelle destination comptez-vous donner à cet édifice ?

Dénommer des voies, des bâtiments est un marqueur important

Mr le Maire, chers collègues,

Dénommer des voies, des bâtiments est un marqueur important. Nous ne pouvons que nous féliciter du choix de deux femmes. Mais nous avons tout de même deux interrogations :

  • Pourquoi ne pas honorer davantage des mâconnais et des mâconnaises qui ont marqué leur territoire. Vous avez récemment baptisé un bâtiment Marie Roberte Chatelet. C’est un excellent choix ! Je pense bien sûr a des dirigeants d’association, des responsables politiques économiques Danielle Mitterrand, Lucie Aubrac, Albert Krivopisko, Marcel Vitte mais aussi Roger Couturier, Jean pierre Worms.
  • Ma deuxième interrogation, pourquoi honorer des vivants ? Le principe de prudence et de vigilance devraient vous guider. L’état français se l’interdit pour la production de timbres et de nombreuses villes attendent 5 ans après la disparition de la personnalité proposée pour juger de l’ensemble de la vie et de l’œuvre.

Quid de l’ouverture plus longue à la médiathèque

Nous nous félicitons que la médiathèque mâconnaise ait été retenue la lecture publique est un facteur d’émancipation du citoyen mais je profite de ce rapport pour connaitre vos intentions par rapport à l’amplitude horaire d’ouverture en 2022. En comparaison avec des villes moyennes nous avons l’amplitude la plus faible 33.3 sur 5 jours. Châteauroux et Villefranche sont à 36 h sur 6 jours et Chalon est à 37h cette dernière dispose d’un bibliobus. Et je n’ose comparer avec le centre nautique ouvert 69h sur 7 j Question subsidiaire notre médiathèque n’a jamais été dénommée. N’est- il pas d’honorer un mâconnais célèbre je vous fais même une proposition Clémence Robert

Une place au Paradis pour les élus de la majorité ?

Il y a trois mois Mr le Maire me souhaitait la bienvenue dans l’enceinte du Conseil avec des mots bienveillants et un accueil républicain mais il a fait une rechute dès le second conseil est-ce surprenant ? Même quand ses propres adjoints interviennent il préfère pérorer avec son nouveau copain le député et il se marre ostensiblement. Allez Benji fais tourner tes blagues à toto ! Quand un élu d’opposition s’exprime s’est pire il se retourne échange avec les membres de son cabinet. Lundi soir fin de conseil rapport sur la garantie d’emprunt. L’adjointe présente le rapport, Eve expose nos objections. Je lève alors la main bah non Mr le Maire met aux voix le rapport l’opposition a surement trop parlé Mr le Maire mes chers collègues. Proposer un tel rapport 4 jours après le 9/12, journée de la Laïcité, anniversaire de la loi de 1905 est une erreur politique lourde de conséquences. Peut être l’évêque d’Autun a-t-il promis une place au Paradis aux élus de la majorité ? Dans un premier temps, La municipalité a proposé ce tènement à l’association diocésaine qui en a saisi l’opportunité (CF déclaration de ses représentants lors de la réunion de quartier du 10/11). La municipalité officialise lors d’un rapport la vente avec une remise de 10 % par rapport à l’estimation de France Domaines lors du conseil municipal du 27 septembre. C’est légal mais est-ce opportun pour autant ? Ce soir la Municipalité soumet un rapport avec la garantie d’emprunt d’un montant de 4.5 Millions €. Certes le droit le permet. Le Conseil d’État a confirmé cette opportunité encore récemment. L’Union nationale des OGEC revendique cette possibilité sur son site. Ce faisant la municipalité a juridiquement raison mais politiquement tort. Pense-t-elle vraiment favoriser la mixité sociale et combattre la ségrégation en favorisant de la sorte l’implantation d’une école privée, non assujettie à la carte scolaire ? De plus elle ouvre la boite de pandore que fera Monsieur Courtois et sa majorité si une association coranique fait la même demande d’une garantie d’emprunt prochainement? La municipalité a su renoncer à la crèche installée l’an dernier à Table en fêtes et à la banderole à Mâcon Nord annonçant la crèche vivante de Saint-Albain il y a déjà quelques années. La laïcité est une valeur fondamentale de la République Avant d’aider l’enseignement privé même sous contrat la Municipalité ne doit-elle pas s’assurer d’abord de l’état de l’école publique et notamment à Flacé avec le problème de circulation dénoncé par les parents d’élèves et les riverains et la question du plomb dans l’eau. Nous voterons contre ce rapport.