Pour une politique ambitieuse des mobilités

Question posée au conseil municipal –

Le sujet de la mobilité active est au centre de toutes les préoccupations. Il l’était avant le confinement, il est encore plus aujourd’hui. Mâcon Citoyens vous a adressé à la mi-avril différentes propositions, parmi lesquelles celle de mettre en place des aménagements cyclables temporaires. Celle-ci, comme les autres d’ailleurs, est restée lettres mortes alors que nombre de villes moyennes ont opté pour ces dispositifs provisoires avec plus ou moins de succès.

Outre les projets pour lesquels vous demandez des subventions – l’aménagement tant attendu du giratoire de Neustadt, la rue Vrémontoise à Sennecé-Les–Mâcon, le giratoire Simone Veille/ René Cassin, le quartier du chemin des Moulins – quelles sont les ambitions de la majorité concernant la politique à mener dans le cadre des mobilités actives et je pense plus précisément à la politique vélo ?

Dans le programme de « Mâcon Ville aimée », vous parlez de :

  • Réduire les discontinuités entre les parcours cyclables
  • Développer le stationnement sécurisé des vélos
  • Mettre en place la location de VAE (dans les lieux touristiques)

La question est donc : Quel plan de mobilité envisagez-vous en la matière et quels moyens seront dégagés pour permettre à ceux et celles qui le souhaitent de se déplacer en toute sécurité dans les rues de la ville et depuis les communes associées ? Une mobilité douce qui, au passage, doit améliorer la qualité de l’air de notre territoire, améliorer notre cadre de vie.

Vous pouvez retrouver la réponse sur le site Mâcon.fr. Si l’on peut regretter une politique peu ambitieuse pour une majorité déjà aux manettes depuis nombre d’années, les éléments précis donnés par Yves Dupuis doivent être regardés avec attention :

  • au niveau de la Chanaye, transformation de la voie ferrée en voie verte,
  • travaux du rond point de Neustadt qui démarrent en septembre 2020,
  • voie cyclable rue Vrémontoise à Sennecé réalisée d’ici fin 2020,
  • garage à vélos d’une capacité d’une vingtaine de places prévu dans l’aménagement de l’îlot des Minimes,
  • étude d’un schéma de mobilité au niveau de la MBA.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s