Subventions aux associations

1- M. le maire, vous nous demandez d’approuver, dans un seul et même rapport, un tableau présentant l’ensemble des subventions annuelles aux associations pour 2021 ainsi qu’une nouvelle convention d’objectifs pour une association, à savoir la MJC de l’Héritan. Pourquoi ce choix d’amalgamer deux approches ?
Nous souhaiterions que les deux délibérations soient bien distinctes ou fassent l’objet de deux votes bien différenciés. (Refus)

2- Subventions

Nous avons étudié, d’aussi près que possible, les subventions 2021aux associations.
D’aussi près que possible car une fois de plus, vous nous demandez de voter à l’aveugle.
D’après les tableaux fournis en juin 2020 et celui-ci, le budget global aux associations est amputé de près de 140 000 euros cette année.
S’il est vrai que la plupart des associations gardent, approximativement, la même base que l’an dernier, quelques-unes voient leur subvention diminuer, et certaines de manière drastique.
Et cela sans qu’aucune explication ne nous soit apportée.

Il ressort également que la plupart des « lignes de provisions » ont augmenté, et encore une fois, sans qu’aucune raison ne soit apportée : action santé + 1 210 €, cohésion sociale +430 €, actions sociales +4 600 €, actions économiques +1 823 €, culture +17 360 €. Vous me répondrez probablement que l’augmentation des provisions permet plus de souplesse au cas où… Mais au cas où quoi ? Au cas où le contexte sanitaire et social connaitrait des changements ? Mais nous y sommes !

Et en parallèle, la subvention au CCAS passe de 986 487 € à 953 920 €. Est-ce donc que l’action sociale aurait moins de besoins cette année à Mâcon ? Et ce, alors que nous connaissions une situation de pandémie mondiale impactant de toute évidence les niveaux de vie de la population ? Ou est-ce simplement parce que vous n’avez toujours pas mené d’étude réelle sur les besoins sociaux des Mâconnais, ce qui est pourtant, je vous le rappelle, une obligation légale depuis 1995 ?

Et j’ajouterai qu’« un décret du 21 juin 2016 impose désormais de réaliser une ABS (analyse des besoins sociaux) « au cours de l’année civile qui suit chaque renouvellement général des conseils municipaux ». Nous l’attendons.

Mon intervention rejoint ce qui a été dit sur le budget : le bas de laine, encore et toujours. On distribue quelques largesses sur des critères inconnus et on cache le reste sous le tapis.

Je voterai contre cette proposition qui manque pour le moins de clarté et de transparence.

  1. Question : Mise à disposition de personnel à l’association Nuisances Infrastructures Val de Saône

M. le Maire, pourrions-nous avoir plus d’informations sur la composition et les domaines d’intervention de cette association qu’apparemment vous présidez ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s