Jeudi 17 mars 18h30 Conférence « Qui veut la peau des services publics » à la MJC L’Héritan (Université populaire)

Le Covid 19 l’a montré à ceux et celles qui en doutaient encore : l’hôpital est à bout de souffle. Mais 2021 a été aussi l’année d’une grève de magistrats, de manifestations d’accompagnantes d’élèves en situation de handicap, ou encore d’éducateurs spécialisés. Partout dans les services publics, ça craque : des fonctionnaires, des précaires disent qu’ils n’en peuvent plus ; mais aussi des usagers, ou encore des maires de communes rurales. Comment en est-on arrivé là ?

Qui veut la peau des services publics ? Pourquoi, et au détriment de qui ? La conférencière, Claire LEMERCIER, apporte des éléments de réponse en s’appuyant sur des enquêtes fouillées d’historiens, de sociologues ou encore de journalistes. Loin des discours désincarnés sur « les fonctionnaires » en général, elle montre, en s’appuyant sur des cas concrets de services publics, des Ehpad à la CAF en passant par l’entretien des routes ou des forêts, que c’est bien une casse générale qui a lieu. Menée au nom de la « modernisation » et souvent de la « simplification », elle complique pourtant la vie de la grande majorité des agents publics aussi bien que des usagers. Comprendre ses mécanismes, sortir des fausses évidences sur les fonctionnaires et les coûts : ce sont des premiers pas pour proposer d’autres avenirs possibles.

Jeudi 25 novembre à partir de 19h00 – Débat – LES FEMINICIDES: UNE NOUVELLE PANDEMIE. QUELS GESTES BARRIERES

Le Comité FEMMES SOLIDAIRES MACON  vous invite cordialement à participer à la conférence qu’il organise sur les Féminicides : Jeudi 25 novembre 2021 à partir de 19h00. À la Médiathèque de Mâcon Salle des Conférences (côté Saône)

LES FÉMINICIDES : UNE AUTRE PANDÉMIE. QUELS GESTES BARRIÈRE ?

Le débat  sera mené par Gwendoline LEFEBVRE, membre du Collectif National Femmes Solidaires.

Entrée gratuite – passe sanitaire et masque obligatoires

Jeudi 18 novembre – 18h30 – Conférence « voter. et après? »

à la MJC l’Héritan dans le cadre d’une Université Populaire Fernand Karagiannis, ancien élu référent à la transparence et à l’économie locale à Saillans, viendra témoigner sur la gouvernance collégiale et participative mise en place de 2014 à 2020 dans cette commune de la Drôme. Les dernières élections municipales démontrent l’accroissement de la méfiance évidente des habitant-e-s envers notre système uniquement basé sur la représentation du pouvoir par le vote. À Saillans, c’est l’exercice d’une démocratie horizontale qui a fonctionné pendant 6 ans. Le rôle de l’élu ne s’est pas cantonné à valider des décisions. Son objectif a été d’inciter les citoyens à reprendre leur pouvoir d’agir sur leur commune, de donner compétences et connaissances à toutes et tous sur les enjeux et les choix politiques dans une réelle co-construction. Cette autre manière de faire de la politique s’est concrétisée par 3 principes : gestion collégiale (binôme d’élus, prise de décisions par l’ensemble des élus, répartition des indemnités,…), l’ouverture et la participation par différentes méthodes (Groupe Actions Projets, tirage au sorts, commissions thématiques, votation citoyenne…) et enfin une transparence tout au long de la mandature.